vendredi 25 juillet

Festival Garden Nef Party, Angoulême - 18 et 19 juillet

Now I wanna ... be your dog ! 60

EXCELLENT FESTIVAL !
   Et pourtant ça avait TRES mal commencé : train loupé, correspondance aussi, ambiance départ en vacances avec valises xxl et ... tout le matériel des Moriarty et le groupe envahissant le wagon et ...une vraie "shampoo explosion" dans mon sac ! Enfin bref, l'essentiel, c'est que je suis arrivée finalement dans cette magnifique bourgade qu'est Angoulême : son église, sa topographie vallonnée, son Etap Hotel blindé de stars (nous, les collaborateurs d'Iggy Pop et ... les BBBrunes apparemment), son Quick avec terrasse, sa gare avec convoi pour Lourdes, sa ligne 1, ses bus à portes psychédéliques, Boule et Bill et même les Daltons et cette population locale ... inexistante (on ne croisait que des bracelets oranges ou jaunes dans le centre ville) !

Jour 1 : Archie Bronson Outfit - BB Brunes - Alela Diane - Nada Surf - Moriarty - The Kills - Heavy Trash - The Raconteurs - BJM - Justice
   Raté les Archie Bronson Outfit pour cause de retard donc mais ils ont dynamiquement accompagné la fameuse montée vers le site. Premier "vrai concert" : les BB Brunes. Alors, bon, de loin je n'entendais pas trop les gamines crier. Mais tout ce que j'ai entendu c'est à peu prés la même chanson pendant tout le set. Et même trés bien accompagnée (un certain Frankie et Travis), ça en reste insupportable.
   Passons aux choses sérieuses avec Alela Diane. Et là, surprise, elle était toute seule la petite. D'habitude son père et sa copine Mariee Sioux l'accompagnent et rendent le set trés dynamique. Mais là, toute seule avec son acoustic, l'ambiance n'était pas aussi bonne que pour le concert du Grand Mix. En plus, ces ****** de Moriarty se sont incrustés sur quelques chansons et se sont bien ridiculisés parce que 1) ils ne connaissaient pas les paroles, 2) la fille a une voix de merde comparée à Alela, 3) les musiciens n'étaient pas en rythme (la preuve en image ici) Bref, la grosse plantade.
   Ensuite : Nada Surf, toujours aussi insipites.
   The Kills : trés bon concert vraiment même si le coté "sexy" était limité vu la taille de la (grande) scène. Mais passer la moitié du set à regarder Jack White danser ou plutot agiter les bras de manière peu harmonieuse et ringarde, c'était cool.
   Heavy Trash : déjà vu au Grand Mix et plutôt bien apprécié mais là, d'autres affaires occupaient mon esprit à ce moment là. Et puis, il faut aimer le rockabilly. par contre, dans les coulisses du Dour Festival, ça avait l'air fun !
   The Raconteurs : alors, autant j'aime Jack White et les White Stripes mais j'ai toujours eu un problème avec les chansons des Raconteurs. Donc là, je me suis un peu ennuyée. Jacko en faisait trop. Mais par contre, j'ai vu la lumière c'est à dire Patriiiiick est un excellent batteur.
   2691604831_e4a732fe9b_bThe Brian Jonestown Massacre : en les attendant, on est dans l'ambiance avec des abrutis qui traitent Anton de tous les noms. Mais heureusement, ils se sont calmés quand Anton est arrivé sur scène avec un "je vous aime" et a assuré avec un trés bon concert. Atmosphère générale excellente, Joel toujours trés acclamé. Anton (en meilleur forme qu'au bataclan) inspiré par les red lights pendant l'excellent 'Hide & Seek'. Et Frankie qui a drolement assuré vu l'incident avec Anton à Londres ! Seuls bémols : il n'a pas pu chanter 'Golden Frost' et Miss Katy (toute chamboulée par les Kills) n'a pas fait 'Anemone'.
   Cette journée excellente bien qu'harrassante se termine avec Justice : vu un quart de seconde = un quart de seconde de souffrance et d'interrogation comme pour tout les gens qui attendaient la navette pour les fuir.

Jour 2 : Hushpuppies - Kid Bombardos - Mlle K - Patrick Watson - The Do - The Bellrays - The Hives - Adam Green - Iggy & the Stooges
   Pour commencer cette journée sous un soleil de plomb, une triplette française : Hushpuppies : de loin, déjà vu plein de fois, toujours pareil. Mlle K(K) : pour aller dans son style : "putain mais c'est quoi ce truc de merde ?". The 2696118209_d02a134f5cDo : de loin, moi j'aime la musique de certaines chansons mais la voix, c'est pas possible.
   The Bellrays : LA surprise du festival. un public de mâles, trentenaire/quarantenaire en chaleur devant Lisa et sa crinière impressionnante. Beaucoup de poussière, des vieux et lourds slammeurs tout ça sur une musique trés entrainante et une excellente présence scènique. Une faille spatio-temporelle, un ouragan, un trou noir, je sais pas mais il s'est passé pendant ce concert, c'était phénoménal.
   Du coup, tout de suite, on est dans l'ambiance pour The Hives, dans la fosse à gauche, pas trés loin de
Mickael Kael du Groland. Pour ma part, c'était ma première fois et ce fut trés trés bon. Pelle n'arrêtait plus de courrir partout, a grimpé jusqu'à au moins 6/7 mètres de hauteur, s'est approché de nous (mais pas suffisamment pour toucher son corps plein de sueur). Le guitariste est complétement malade avec ses yeux. Le moment de pause était énorme, les phrases de Pelle en français aussi, les tubes se sont enchainés, le public était à fond mis à part les fans des Stooges
à la barrière. Vraiment excellent concert.
  2696902996_5dffff870d A peine terminé, course jusque l'autre scène pour Adam Green ... sans transition comme dirait PPDA. Quatrième fois que je le vois et encore une ambiance différente avec un full band, un clavier et deux choristes (quoiqu'un peu sous employées) et donc des chansons en version trés rock, soul. Ce type est drôle sans le faire expres c'est pour ça qu'on l'aime. Il n'a pas joué bien longtemps par contre.
   Et pour finir en beauté les Stooges. Le son était parfait (c'est à dire pas trop fort). J'ai eu tous les titres que je voulais et ... mon dieu, cet Iggy ! Stage invation en début de set et tout ceux qui sont montés étaient phénoménaux entre le sosie parfait d'Iggy, le dingue qui danse avec l'ampli, un autre qui veut aller là ou il n'a pas le droit et un dernier qui en profite pour passer une annonce (il avait perdu son enfant dans la foule) ...  quel spectacle !

bonus :
à réécouter : bootlegs The Hives, The Kills, The Raconteurs (merci à je sais plus qui sur dimeadozen)
à voir : photos ici ou et quelques vidéos officielles

Posté par black_bird à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Festival Garden Nef Party, Angoulême - 18 et 19 juillet

    moi aussi j'ai passé un super we dans cette jolie ville qu'est Angouleme. 2 claques, brian jonestown massacre et patrick watson. je te rejoins sur the raconteurs, je sais pas, ya pas de relief, carré mais surement trop. les hives marrant, toutes les poses, les mimiques, ils sont trop ! avec quelques super morceaux quand même. et puis le mythe Iggy, quel animal !
    sinon je suis content de ne pas être le seul à trouver moriarty un brin superficiel.

    Posté par klak, samedi 20 septembre à 13:46 | | Répondre
Nouveau commentaire