samedi 06 décembre

Mark Lanegan & Isobel Campbell - Le Trabendo, Paris - 03 Décembre 2008

mark_isobel

   LE concert de l'année ... au moins, le concert le plus émouvant.
   Aprés les avoir manqué en juin dernier, je ne pouvais pas rater ce rendez vous avec Isobel Campbell, la belle blonde devenue brune entre temps mais surtout avec Mark Lanegan qui -jusqu'il y a quelques mois- n'était, pour moi, que la "grosse voix dans Queens Of The Stone Age".
   Et ce concert fut absolument grandiose. Le Trabendo est un bien bel endroit avec des marches trés pratiques, le public bien présent mais juste ce qu'il faut pour ne pas être serrés. Le set fût assez long (1h20), sans temps morts ni déceptions. Et3086154811_a2f2723fa8 alors que je craignais de ne pas bien entendre la fameuse voix, le mixage avec les instruments était finalement parfait.
   Mais en vérité, ce qui m'a le plus impressionné c'est sans aucun doute Mark Lanegan lui même ... Difficile d'expliquer ce qui s'est passé dans mon coeur, dans ma tête et ailleurs au moment où il entre en scène et entame 'Seafaring Song'. J'ai posé mes yeux sur lui et je n'ai pratiquement pas pu le décrocher du regard de la soirée. Malgré son apparente timidité, sa distance et ses deux poses et expressions faciales qui alternent difficilement, cet homme dégage une force sensationnelle et un charisme insoutenable. Il est totalement imperturbable, même quand une bagarre éclate dans le public et qu'Isobel arrive à lui arracher deux petits sourires mémorables ...
   Ah oui, tiens, j'en avais presque oublié les autres participants. Il faut dire que l'on voit clairement3086148127_6e8e7f7d27 que c'est Mark Lanegan qui méne la danse. Isobel Campbell, avec sa voix fluette et son violoncelle capte l'attention des mâles du public en laissant nonchalamment tomber sa bretelle de débardeur mais sa voix a du mal à s'imposer quand elle est seule ('Saturday's Gone' - Maaark reviens !) alors qu'elle est bien plus interessante selon moi sur les choeurs. Il n'en reste que la demoiselle est l'auteur de toutes ces chansons magnifiques. 4 musiciens les accompagnent mais sont tout aussi discrets quoique efficaces.
   La setlist alterne logiquement des morceaux de leurs deux albums en commun tout en insérant quelques anciens titres de Mark Lanegan : le splendide 'Wedding Dress' extrait de "Bubblegum" joué en fin de set, 'Creeping Coastline Of Lights' issu de l'album de reprise "I'll Take Care Of You" ainsi qu'une reprise du Gun Club il me semble. Même si toutes les chansons m'ont marqué, certaines valaient vraiment le coup d'être entendue. 'Back Burner' par exemple, la piste que j'avais tendance à zapper sur l'album, a pris des dimensions trés dooriens ce soir là. Les morceaux plus "pétillants" comme 'Honey Child What Can I Do ?' étaient trés rafraîchissants alors que le 'Something to Believe' a fortement humidifié mes petits yeux et que 'Come on Over (Turn Me On)' était clairement un appel au viol, Monsieur Lanegan !!!
   Seules ombres au tableau : la magnifique chanson 'Revolver' qu'ils n'ont pas joué et cette espèce en voie de développement dans les concerts : "le type qui paye son entrée et un paquet de bières à 4 euros pour se mettre à gueuler sur les titres et finalement se faire virer" ... mais cela n'a vraiment pas gâché ce concert magnifique.

   Setlist : Seafaring Song / Deus Ibi Est / Who Built The Road / Creeping Coastline of Lights / The False Husband / Ballad of the Broken Seas / Keep Me In Mind Sweetheart / Saturday's Gone / Back Burner / The Flame That Burns / Free To Walk / new song / Honey Child What Can I Do ? / Salvation / (Do You Wanna) Come Walk With Me / Something To Believe / The Circus Is Leaving Town // Come On Over (Turn Me On) / Ramblin' Man / Wedding Dress
   à acheter : nouvel EP "Keep Me in Mind Sweetheart" en vente à partir de lundi
   à télécharger : live du 02 décembre en Suisse *
   à voir : photos de DPC et de Sabby

Posté par black_bird à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Mark Lanegan & Isobel Campbell - Le Trabendo, Paris - 03 Décembre 2008

    Très sympa ta chronique, j'y étais aussi (juste à côté du chieur complètement bourré), et tout comme toi Mark m'a bien scotché... Quelle voix !

    Posté par boulaxx, dimanche 07 décembre à 16:03 | | Répondre
Nouveau commentaire